Table des matières

ReplicatorG

 Logo de ReplicatorG

ReplicatorG est un logiciel open-source qui permet de créer un fichier .s3g ou .x3g à partir d'un fichier .gcode, mais aussi de commander à distance une imprimante qui exploite ces types de fichiers (comme la FlashForge Creator du club).

Installation

Allez sur le site Web de ReplicatorG, puis sur la page Download. Les liens pour la version la plus récente sont là, mais ils semblent cassés (au 06 juillet 2017). Passez plutôt par les archives sur Google Drive et téléchargez la version la plus récente en suivant votre système opératif (le 06 juillet 2017 était la 0040). La page Installation contient les instructions pour installer correctement ReplicatorG (et ses dépendances).

 Ecran principal de ReplicatorG

Bases

La fenêtre principale se compose de trois parties:

  • En haut: la barre de menu, avec les différentes commandes disponibles;
  • Au centre: une zone de saisie, où l'on peut charger et modifier le fichier .gcode;
  • En bas: une console d'état.

Seulement la première zone verra analysée en détail, les autres étant très simples.

File

New crée un fichier .gcode vierge qui peut être modifié suivant les besoins de l'utilisateur. Les commandes pour imprimer un objet simple s'enchaînant parfois par dizaines ou centaines de milliers et le langage GCODE étant assez difficile à aborder, on ne va pas l'écrire à partir de zéro, mais l'obtenir à partir de programmes comme Slic3r.
Open ouvre un fichier .gcode ou .stl. En effet ReplicatorG peut convertir un fichier .stl en .gcode comme Slic3r, mais ses fonctionnalités sont très basiques, et donc inadapté pour des objets non triviaux.
Save enregistre le fichier.
Save as permet d'enregistrer le fichier en choisissant son nom (et donc en créer une autre version si l'utilisateur le souhaite).

Recent contient la liste des 10 derniers fichiers ouverts.

Examples contient des objets .stl d'exemple pour que même ceux qui ne savent pas faire de la modélisation 3D puissent s'essayer à l'impression 3D. Les mêmes remarques s'appliquent pour les fichiers .stl.
Scripts contient des programmes en .gcode pour calibrer l'imprimante.

Preferences ouvre une fenêtre de paramètres assez complexes au premier abord. Vous ne devriez pas avoir besoin de les modifier.
Reset all preferences charge les paramètres par défaut du programme.

Quit ferme le programme.

Edit

Undo annule la dernière action effectuée.
Redo annule le dernier Undo.

Cut enregistre le texte sélectionné dans le presse-papiers et l'efface du texte.
Copy enregistre le texte sélectionné dans le presse-papiers.
Paste ajoute le texte du presse-papiers à la position choisie.
Select all sélectionne tout le texte.

Find permet de retrouver un certain mot (et de le remplacer par un autre si besoin, voire tous les remplacer).
Find next permet de retrouver le prochain mot égal à celui cherché.

GCode

Estimate calcule le temps nécessaire à l'impression. Le résultat s'affiche sur la console.
Simulate (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D)
Generate (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D)
Build (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D)
Pause met l'impression en pause (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D).
Stop arrête l'impression (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D).
G-Code generator permet de choisir quel générateur G-Code choisir. Skeinforge (50)
Edit Slicing Profiles permet de définir les paramètres du “sliceur” (convertisseur .stl à .gcode). Il y en a vraiment beaucoup, mais on ne les utilise pas car on passe par Slic3r.

Swap toolhead in .gcode permet de changer l'extrudeur dans le .gcode.
:!: L'utiliser en DualExtrusion va changer seulement une tête, ce qui va donner un .gcode qui imprime avec un seul extrudeur :!:
Merge .stl for DualExtrusion permet de fusionner deux fichiers .stl pour créer un fichier .gcode avec double extrusion. Ce procédé est très long et les commandes disponibles sont basiques, donc on va utiliser Slic3r à la place.

Machine

Machine type (Driver) permet de choisir quel pilote utiliser. Choisissez celui adapté à votre imprimante.
Connection (Serial Port) montre les ports série disponibles pour se connecter à l'imprimante.
Control Panel ouvre le panneau de contrôle de l'imprimante (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D)
Upload new firmware met à jour le logiciel de l'imprimante à laquelle on est connecté.
Machine information ouvre une fenêtre donnant beaucoup d'informations sur l'imprimante.
:!: La fenêtre semble assez buguée, ne présentant pas une barre de défilement et le format des données étant peu esthétique.
Preheat Machine réchauffe l'imprimante avant de lancer l'impression (nécessite de se connecter à l'imprimante 3D).

Thingiverse

What's New? ouvre une page sur https://www.thingiverse.com/ Thingiverse, un site Web dédié à l'impression 3D et mettant à disposition beaucoup d'objets créés par les utilisateurs. Ce bouton ouvre la page dédiée aux nouveaux objets.
What's Popular? ouvre la page dédiée aux créations favorites des internautes.
Dual Extrusion Models! ouvre la page dédiée aux objets imprimables avec la double extrusion.

Help

Offline documentation ouvre la documentation disponible sur l'ordinateur.
Supported GCodes donne la liste des GCodes supportés.

Icônes

Ce bouton génère le fichier .s3g ou .x3g du fichier .gcode ouvert et l'envoie à l'imprimante.
Ce bouton crée le fichier .s3g ou .x3g à partir d'un fichier .gcode dans la carte SD de l'imprimante.
Ce bouton crée le fichier .s3g ou .x3g à partir du fichier .gcode ouvert et l'enregistre dans l'ordinateur (ou la carte SD).
Ce bouton crée un fichier .gcode à partir du modèle 3D ouvert.

Ce bouton suspend l'impression.
Ce bouton fait repartir l'impression.
Ce bouton annule l'impression.

Ce bouton ouvre une fenêtre pour régler manuellement l'imprimante.

Ce bouton redémarre le firmware de l'imprimante.

Ce bouton permet de connecter l'ordinateur à une imprimante.
Ce bouton permet de déconnecter l'ordinateur de l'imprimante.