Assembly

 Vue de OnShape en mode "Assemblage"

Dans ce mode, vous pouvez ajouter des pièces (et même d'autres assemblages) et les assembler ensemble en contraignant leurs degrés de liberté. Vous pouvez afficher et cacher certaines pièces, ainsi que les connecteurs utilisés et les liaisons définies.

Pour déplacer les pièces, vous pouvez faire du “clic-and-drag” sur la pièce sélectionnée (qui devient jaune) ou seulement la cliquer pour afficher un repère.

 Repère pour déplacer la pièce sélectionnée.

Tirer sur les flèches droite fera translater la pièce, sur les flèches courbées tourner. L'ampleur du déplacement peut être fixée au clavier (en mm ou °). Les contraintes créées auparavant seront toujours valables, donc certains mouvements peuvent être bloqués.

Selon la contrainte appliquée, vous pouvez modifier l'orientation du connecteur (Rotate primary axis et Flip secondary axis), choisir un décalage entre les connecteurs (Offset), fixer des limites de mouvement (Limits), voir les mouvements possibles (Animate mate degree of freedom) et Solve full assembly. En effet, si on veut contraindre un assemblage, seulement la pièce à laquelle appartient le connecteur sera bougée. Pour voir la position finale de l'entier assemblage, il faut cliquer sur cette dernière option.

Dans l'onglet à gauche de l'écran, les pièces/assemblages insérés ainsi que les contraintes appliquées sont listés. Avec un clic droit, vous pouvez accéder à un menu contextuel qui permet de cacher/montrer les (autres) connecteurs et les pièces choisies, d'isoler l'objet choisi (montrer seulement les proches), d'animer les liaisons, de les réinitialiser ou les effacer, …

 Menu supérieur dans le mode "Assemblage".

Annuler et refaire

Ces boutons permettent d'annuler ou de refaire les actions précédentes.

Insérer

Ce bouton permet d'insérer des pièces ou des assemblages, qu'ils soient des versions différentes de ce document ou appartenant à d'autres documents, publics, privés ou partagés. Vous pouvez aussi importer seulement certaines esquisses ou parties des documents “Pièce”.

Connecteur

Ce bouton permet de créer un connecteur sur une pièce, qui peut ensuite être utilisé pour l'assembler avec d'autres. Voir la partie “Connecteur” dans la section "Pièce".

Encastrement

Ce bouton permet d'encastrer deux pièces entre elles. Elles ne pourront plus bouger l'une par rapport à l'autre.

Pivot

Ce bouton permet de réaliser une liaison pivot entre deux connecteurs. Seule la rotation autour de l'axe principal sera autorisée.

Glissière

Ce bouton permet de réaliser une liaison glissière entre deux connecteurs. Seule la translation sur l'axe principal sera autorisée.

Liaison planaire

Ce bouton permet de réaliser une liaison plane entre deux connecteurs.

Pivot glissant

Ce bouton permet de créer un liaison pivot glissant entre deux connecteurs. C'est l'union entre le pivot et la glissière.

Pin slot

Ce bouton permet de créer une liaison “pin slot” entre deux pièces. Les mouvements autorisés sont la rotation autour de l'axe principal et la translation sur l'axe secondaire rouge.

Rotule

Ce bouton permet de bloquer toute translation entre deux connecteurs.

Parallèle

Ce bouton crée une liaison planaire, mais la distance normale entre les deux pièces est libre de changer.

Tangence

Ce bouton permet de rendre une face/sommet/segment tangent à un autre, sans passer par les connecteurs. :!: Pour les faces et les côtés, l'objet est tangent aussi au prolongement de l'autre, ce qui lui permet de ne plus l'être au sens strict du terme :!:

Groupe

Ce bouton permet de “souder” les pièces d'un sous-assemblage, en empêchant leur déplacement relatif. Si on insère ce sous-assemblage dans un autre assemblage, il se comportera comme un seul objet.

Snap mode

Ce bouton permet de désactiver/activer le Snap Mode. Si activé, on peut choisir un connecteur d'un objet et le coller directement à celui d'un autre en bougeant la pièce. Une fois les connecteurs fixés, on peut choisir la liaison à appliquer.

Répliquer

Ce bouton permet de copier un objet (déjà contraint à un autre) sur des zones distinctes. Très utile pour, par exemple, insérer des vis là où il y a des trous. Allez sur l'aide en ligne pour plus d'informations. FIXME

Assemblage linéaire

Ce bouton permet de créer des copies d'une pièce. Elles auront les mêmes contraintes que la pièce originale et toutes bougeront ensemble. Son fonctionnement est très semblable à la fonction dans la partie "Esquisse". L'option Equal spacing permet de définir la distance entre la première et la dernière pièce plutôt que celle entre chaque pièce.

Assemblage circulaire

Ce bouton marche de la même façon que l' assemblage linéaire, mais les copies sont dans un même cercle de centre choisi par l'utilisateur.

Engrenage

Ce bouton permet de réaliser la liaison engrenage entre deux contraintes de rotation (:!: c'est différent des connecteurs, donc il faut sélectionner les liaisons en cliquant sur leurs noms sur l'onglet à gauche ou les visualiser et les cliquer:!:). Il permet de fixer une rotation proportionnelle entre les deux liaisons.

Crémaillère et pignon

Ce bouton fait la même chose que l'engrenage, mais entre une contrainte de rotation et une de translation. A un tour de la pièce en rotation sera fixée par l'utilisateur une certaine distance pour la pièce en translation.

Boulon

Ce bouton fait la même chose que l'engrenage, mais entre les deux connecteurs d'une liaison pivot glissant. Il permet d'avoir une liaison hélicoïdale, où la translation est proportionnelle à la rotation.

Relation linéaire

Ce bouton fait la même chose que l'engrenage, mais entre deux contraintes de translation. Le déplacement d'une pièce sera alors proportionnel à celui de l'autre.

Position nommée

Ce bouton permet d'enregistrer un état de l'assemblage avec un nom. Si les positions des pièces sont modifiées, on peut revenir à celle nommée en la sélectionnant sur le menu du bouton.

:!: L'assemblage ne doit pas avoir été trop modifié, car sinon il pourrait y avoir des problèmes. :!:

Créer une partie dans le contexte

Ce bouton permet de créer des pièces en ayant l'assemblage en transparence et en créant un nouveau onglet. Après avoir choisi l'origine, on peut créer la\les pièce(s) comme pour n'importe quelle autre pièce, mais les faces de l'assemblage peuvent être choisies comme bases pour les esquisses.