Code Composer Studio

Avant-propos

Ce tutoriel a seulement pour but de vous familiariser avec l'IDE de TI. Cet IDE est basé sur Eclipse et permet notamment d'avoir accès à MSP430ware et Grace qui sont des plugins avec des exemples et des aides afin de configurer des µC de chez TI.

Pour la programmation des micro-contrôleurs, merci de vous référer aux tutoriels correspondants

Installation

Il faut le télécharger sur leur site en créant un compte.

Lien pour télécharger la dernière version (6.1.3 le 10 mai 2016)

La version CCS7 ne possède pas Grace, il faut donc ou l'installer indépendamment (version ancienne) ou installer CCS6

Dans cette page vous pouvez choisir une version “off-line” (qui contient tous les fichiers nécessaires et qui est donc assez gros) ou bien un installateur qui va les télécharger.

Linux

L'installation sous Windows est relativement simple, mais sous Linux il peut y avoir certains problèmes avec les dépendances. Cette page Web devrait contenir les paquets à installer pour résoudre tout ça. Si libgcrypt11 manque toujours (et si votre système est 32-bits), voici un fichier .deb qui contient une version plus ancienne du paquet (maintenant mis à jour comme libgcrypt20.

Malgré cela, l'installation pourrait échouer à cause d'Eclipse (le message d'erreur devrait l'inclure plusieurs fois et le log d'erreur devrait avoir parmi les dernières lignes “Failed to install eclipse. Cannot recover from this error.”). Désactiver la variable d'environnement _JAVA_OPTIONS le temps de l'installation semble être une bonne solution.

Dans le cas où le processus échouerait, éliminez les dossiers créés (généralement les dossier avec nom “TI”) et ré-essayez. A installation terminée, vous pouvez lancer CCS en ouvrant le fichier “Code Composer Studio <version>” (par défaut dans /opt/ti/).

Pour les mises à jour, il faut exécuter CCS en tant que root (un sudo /opt/ti/ccsv<numéro de version>/eclipse/ccstudio devrait suffire).

FIXME Travail en cours…

Utilisation

Après avoir installé et mis à jour CCS, il faut aussi savoir comment bien l'utiliser.

Créer un projet

Allez dans le menu “File” → “New Alt+Shift+N > ” → “CCS Project”. Un wizard s'ouvre. Il faut alors choisir le modèle de micro-contrôleur sur lequel il faut travailler, puis la porte de connexion de l'ordinateur avec le micro-contrôleur (laisser celui par défaut devrait convenir) et le nm du projet, ainsi que sa position dans le disque dur. Ensuite vous pouvez choisir si le laisser vide ou y ajouter un fichier “de bienvenu”: “Blink the LED”, une sorte de “Hello World” pour les micro-contrôleurs.

Ecrire le code

Après avoir ouvert/créé un projet, vous devriez arriver sur un écran semblable à celui-ci. Il y a différentes zones utiles:

A barre de menu

B raccourcis pour faire certaines actions. Dans l'ordre (de gauche à droite): créer un nouveau projet ou file, sauvegarder le fichier modifié, sauvegarder tous les fichiers modifiés, | construire le projet | lancer un template pour réduire les consommations énergétiques | compiler le projet | chercher un mot | activer un mode de modification “par blocs”

C modifier l'apparence de la fenêtre, soit en mode “Edit”, soit en mode “Debug”.

1 écran montrant les différents projets, ainsi que les fichiers et dossiers à leur intérieur.

2 zone de saisie pour modifier le fichier choisi.

3 écran spécifique à Grace.

4 console qui montre les progrès de la compilation du projet.

5 écran montrant les différents problèmes et erreurs du fichier ouvert.

Chaque projet contient de nombreux fichiers et dossiers générés par le programme et qui sont essentiels à leur fonctionnement.

:!: Évitez de modifier leur position ou leur contenu si vous ne voulez pas avoir de problèmes. :!:

Cela ne concerne pas les fichiers .c et .h que vous avez créé, ainsi que le “blink.c” (si vous avez choisi cette option dans le template de création d'un nouveau projet).

Pour retrouver les différents “alias” utiles pour configurer les différents registres du micro-contrôleur, il faut ouvrir votre projet (dans la zone 1), puis aller dans “Includes” → “C:\ti\ccsv6\ccs_base\msp430\include” et cliquer sur le fichier “[nom de votre micro-contrôleur].h” (il sera peut-être nécessaire de descendre beaucoup).

Compiler et exécuter le programme

Branchez le micro-contrôleur à l'ordinateur, que ce soit avec la prise USB normale ou la prise JTAG, et cliquez sur l'icone de l'insecte vert (ou bien sur “Run” → “DebugF11”). La fenêtre passera en mode Debug et la console affichera beaucoup de lignes. Si il n'y a pas de message d'erreur qui apparaît, vous devriez arriver sur cet affichage. Vous pouvez alors remarquer l'apparition de nombreux boutons, ainsi que de certaines fenêtres.

1 nouveaux boutons. Les plus utiles:

Resume: il fait démarrer le programme, qu'il ait été mis en pause avant ou pas. Les registres ne seront pas visibles pendant l'exécution du programme.

Suspend: met en pause le programme. Utile pour regarder la valeur des variables définies et des registres.

Terminate: arrête le débogage du programme et bascule l'affichage de CCS en mode “Edit”.

:!: Le programme continuera à tourner dans le micro-contrôleur, mais vous ne pourrez plus regarder la valeur de ses registres. :!:

Step into: permet de passer à l'instruction suivante ou de rentrer dans le corps de la fonction appelée avant.

Step over: permet de passer à l'instruction suivante, sans passer par le corps de la fonction appelée avant.

Step return: permet de sortir de la boucle dans laquelle le débugger s'est arrêté et passe à l'instruction suivante.

Breakpoints: permet de gérer les différents “breakpoints”: des points dans lesquels le débugger s'arrête automatiquement, facilitant ainsi le contrôle des variables et des registres.

Debug: (Ré)lance le debug du programme.

A fenêtre de debug

B fenêtre d'affichage des registres et des variables créées par l'utilisateur (seulement quand le débogage est en pause)

La ligne surlignée dans l'écran de saisie montre le point où le débogage est arrêté.

Extensions/Add-ons

Elles sont à télécharger depuis l'application dans la rubrique “App Center”

MSP430Ware

Cette extension contient beaucoup de choses, et aussi de nombreux projets-exemples que vous pouvez importer pour exploiter et étudier les fonctionnalités des différents MSP430 (transmission I²C, ADC, interrupt du port 1,…). Vous pouvez le rajouter dès l'installation de CCS.

Mise à jour: MSP430Ware n'est plus disponible à travers l'App Center, mais directement depuis le menu (ViewRessource Explorer). Une fois le contenu téléchargé, allez sur SoftwareMSP430Ware - v<Version>. L'arborescence devrait être égale à celle eue avec l'ancienne version de CCS.

Grace

Ce plug-in permet de créer rapidement des morceaux de code pour initialiser le micro-contrôleur (par exemple le timer A pour le PWM, la gestion des interrupts,…) grâce à une interface graphique. Voici sa documentation