Montage d'un connecteur I²C

Préparez 6 pinoches Molex et un corps de connecteur Molex femelle.
Coupez un bout de nappe à 6 fils (dans la réserve) et séparez les brins au cutter sur 1 cm environ.
Écartez les brins et raccourcissez un peu ceux du milieu.
Dénudez les brins sur 3-4 mm et étamez-les. Pensez au fait que l'isolant se rétracte quand on chauffe le fil, donc dénudez moins que prévu.
Pincez une pinoche dans l'étau entre 2 bouts de bois. Attention à ne pas serrer trop fort pour ne pas déformer la pinoche. Les morceaux de bois permettent d'isoler thermiquement la pinoche de l'étau pour pouvoir la souder facilement.
Mettez un peu d'étain au fond du creux de la pinoche et venez souder le fil.
Le résultat doit ressembler à ça.
Il y a deux ailettes à rabattre sur le fil, mais vu qu'il est soudé, on peut se permettre d'en couper une des deux.
Rabattez l'ailette restante sur le fil avec une pince plate et fine.
Insérez les pinoches dans le corps du connecteur dans le bon sens (partie ronde de la pinoche vers le haut, en face du trou dans le corps, et clip de la pinoche vers le bas, vers la fente dans le corps). Le fil rouge va sur la patte 1 comme sur la photo. Repérez-vous avec les chanfreins du connecteur.
Poussez les pinoches au fond du corps avec la pince brucelles, jusqu'à sentir/entendre un clic.
Exemple de pinoches bien/mal enfoncées : les 3 de droite sont bien enfoncées, on voit bien la partie métallique dans le creux du corps de connecteur, et si on tire dessus, elles ne reculent pas.
Et voilà un beau connecteur I²C ! ;-)