Dessoudage des composantes CMS

Le dessoudage de composants CMS est une opération délicate, surtout lorsque l'on ne possède pas d'équipement spécialisé. Il est toutefois possible de dessouder proprement des circuits CMS de plusieurs dizaines de pins et cela sans endommager ni la carte, ni le boîtier dessoudé. Les deux techniques qui suivent permettent de réaliser cette opération avec un minimum de risques pour le matériel.

La technique du couteau

Un peu cavalière au premier abord, cette technique est des plus sûres vis à vis du circuit imprimé. Elle s'applique généralement au dessoudage un circuit HS en vue de son remplacement.

Il vous faut :

  • Un fer à souder
  • Un couteau
  • De la tresse à dessouder

La première opération consiste à sectionner les pattes à l'aide du couteau.

Attention: il faut exercer une pression verticale uniquement car les mouvements horizontaux risquent d'arracher des pastilles.

Le composant est maintenant détaché de la carte, il n'y a plus qu'à dessouder les pattes restées sur les pastilles puis à retirer le surplus d'étain avec la tresse. Votre carte est prête à accueillir un circuit neuf !

 Déssoudage des résidus des pattes.

 Circuit à la fin de la technique du couteau.

La technique du fil

La technique du fil consiste à décoller les pins des pastilles en chauffant les broches une par une et en faisant glisser le fil entre les deux parties à dessouder. Cette technique est à utiliser lorsque l'on ne veut pas endommager le composant à dessouder.

Il vous faut :

  • Un fer à souder à panne fine, si possible de moins de 40W
  • Un fil très fin (un brin de câble multi-brins fera l'affaire)
  • De la tresse à dessouder

On commence par enlever le maximum d'étain à l'aide de la tresse à dessouder. Ensuite on glisse le fil sous les pattes du circuit. Une main sera utilisée pour tenir le fer, et l'autre pour tirer sur le fil. Il faut donc attacher la deuxième extrémité du fil (ici à un autre boîtier).

Les pattes sont chauffées une par une tout en tirant sur le fil pour le faire passer entre la pin et la piste de manière à les décoller l'une de l'autre.

On fait de même pour la seconde rangée de pattes. Et le circuit… ne se décolle pas !!!

Certaines pattes se sont immanquablement ressoudées après le passage du fil, il faut donc repasser le fil, trouver les pins récalcitrantes et les chauffer à nouveau. Cette fois c'est la bonne, le circuit se décolle enfin. Il ne reste plus qu'à admirer votre travail, circuit comme neuf et pistes impeccables.

Cette méthode peut être utilisée sur des boîtiers comportant beaucoup plus de broches que celui de l'exemple (sans problème pour du TQFP 44 par exemple). Le dessoudage de boîtiers à pas très fin est plus délicat car les pattes ont tendance à se tordre lorsque l'on tire sur le fil. Dans ce cas il sera difficile de réutiliser le composant dessoudé. En technologie CMS, un mauvais geste provoque vite des dégâts irréparables, alors n'hésitez pas à vous entraîner sur des vieilles cartes avant de tenter une opération délicate. Bon dessoudage !!

Article écrit par PLANTAIN Aurélien

31 octobre 2006